Rachat de crédit immobilier : les documents obligatoires

1423

Le rachat de crédit désigne une opération qui consiste pour un établissement bancaire à regrouper les dettes d’un client en un même prêt.

Pour ce faire, vous devez trouver un bon organisme qui vous accompagnera dans le processus. Par la suite, constituez un dossier. On vous en parle en détails à travers cet article.

Lire également : Guide ultime pour négocier efficacement le prix d'un bien immobilier

L’état civil

Ici, il s’agit de fournir une photocopie recto-verso de votre carte d’identité ou de votre passeport. Joignez-y une photocopie de votre livret de famille, puis celle de votre contrat de mariage, si vous êtes marié. Si par contre vous êtes divorcé (e), adjoignez la photocopie de votre jugement de divorce.

Par la suite, vous devez fournir un justificatif de votre domicile datant de moins de trois mois. Puis joignez la photocopie des quatre pages de la taxe foncière, si vous êtes propriétaire d’un lopin de terre. Pour finir, vous devez ajouter votre Relevé d’identité bancaire. Puis justifiez vos revenus.

A découvrir également : Conseils pratiques pour dénicher le logement parfait pour vous

Vos finances

Pour justifier vos revenus, insérez vos trois derniers bulletins de salaire dans le dossier, accompagné de votre salaire de décembre dernier et la photocopie du dernier avis d’imposition.

Par la suite, procurez votre attestation d’employeur en y mentionnant la date d’entrée. A la place, vous pouvez fournir un contrat de travail au cas où votre ancienneté est inférieure à un an ou si vous êtes en Contrat à durée déterminée.

Dans le même dossier, vous prendrez le soin de mettre l’attestation d’allocations familiales ou d’APL. Ajoutez tout autre justificatif de vos autres revenus. A cela, il faut adjoindre tout document qui présente le montant restant de vos crédits à la consommation.

Votre domicile

Vous devez fournir une photocopie de votre titre de propriété complet, si vous êtes propriétaire. Ensuite, demandez les services d’une agence immobilière ou d’un notaire pour estimer la valeur de votre patrimoine immobilier, si vous êtes propriétaire. Si par contre vous êtes locataire, il faut tout simplement fournir la dernière quittance de loyer.

Dans le cas où vous êtes hébergé, adjoignez la photocopie de la carte d’identité de la personne qui vous héberge. Ne manquez pas d’insérer votre attestation d’assurance dans le dossier. Vous avez donc connaissance de la liste de dossier à fournir pour un rachat de crédit.

Enfin, le montage de votre dossier de rachat de crédit est une étape capitale. Cela va donner la possibilité à l’organe chargé du regroupement de crédits d’évaluer votre situation financière pour ainsi trouver une solution adaptée à votre bourse. Ledit dossier est constitué des documents sus cités.

Les contrats de prêts immobiliers en cours

Les contrats de prêts immobiliers en cours sont aussi des documents obligatoires pour un rachat de crédit immobilier. Vous devez fournir toutes les informations relatives à ces différents prêts, y compris leur durée restante, le montant total dû ainsi que le taux d’intérêt appliqué. Si possible, demandez une attestation de chaque créancier précisant la somme exacte qu’il vous reste à rembourser.

Si certains des crédits ont été souscrits il y a longtemps et que vous ne disposez plus des documents originaux pour étayer votre demande, contactez directement les organismes concernés afin qu’ils puissent retrouver vos informations dans leurs archives.

N’oubliez surtout pas de joindre les relevés bancaires détaillant tous vos paiements mensuels depuis l’ouverture des crédits jusqu’à aujourd’hui. Ils permettent aux banques spécialisées d’évaluer votre capacité à payer chaque créance et donc votre solvabilité.

Si vous avez bénéficié par le passé d’un ou plusieurs reports d’échéances ou si vous êtes actuellement en situation difficile (retard sur plusieurs échéances), veuillez apposer une note explicative décrivant rapidement la situation financière exceptionnelle qui serait responsable du retard dans le paiement du prêt immobilier concerné.

La présentation complète et claire de chacun des éléments requis facilitera grandement l’examen attentif et rapide du dossier par les conseillers financiers lorsqu’ils procéderont à son analyse approfondie. Ne négligez aucun document obligatoire pour un rachat de crédit immobilier afin d’optimiser vos chances de bénéficier de cette solution efficace.

Les justificatifs de revenus et d’emplois

Au-delà des documents liés à votre domicile et à vos crédits immobiliers, il vous faudra aussi fournir des justificatifs de revenus et d’emploi. Effectivement, ces informations sont indispensables pour que l’organisme prêteur puisse évaluer votre capacité à rembourser efficacement votre nouvelle créance.

Les salariés en CDI devront joindre une ou plusieurs copies de leur contrat de travail ainsi qu’un bulletin de paie datant de moins d’un mois. Si le poste a été occupé depuis peu, il peut être demandé un document récapitulatif des indemnités chômage ou autres allocations perçues antérieurement.

En revanche, si vous êtes intérimaire, CDD ou encore auto-entrepreneur, par exemple, la situation est différente. Il faut pouvoir montrer une stabilité dans vos rentrées financières et donc produire tous les justificatifs possibles : bulletins de salaire mensuels détaillant les heures travaillées et leur rémunération respective au sein du contrat (pour l’intérim), contrats signés avec chaque client, facture non payée, etc.

Pensez à bien charger les charges qui seront couvertes par cette opération. Le simulateur disponible sur certains sites spécialisés permettra alors d’évaluer la somme nécessaire selon votre situation professionnelle actuelle. Les propriétaires auront aussi besoin des titres fonciers relatifs aux biens immobiliers qu’ils possèdent déjà afin que ceux-ci puissent servir comme garantie supplémentaire auprès du nouvel organisme financier sollicité pour le rachat de leurs crédits.

Pensez à bien crédit immobilier soient en mesure de démontrer leur capacité à rembourser la nouvelle dette. Les pièces justificatives présentées lors du dossier seront examinées avec une grande attention par le conseiller financier qui étudiera tout particulièrement votre situation financière personnelle et professionnelle pour donner son avis sur l’opportunité ou non d’engager cette procédure avantageuse pour vous.

Les documents relatifs aux charges et aux dépenses

En plus des justificatifs liés à votre domicile, vos crédits immobiliers et vos revenus professionnels, pensez à bien demander un relevé bancaire qui atteste de votre capacité à faire face aux événements futurs.

Il est capital aussi que tous les mauvais payeurs n’utilisent pas cette opération pour ne plus rembourser leurs dettes : même si cela peut paraître tentant sur le moment après avoir obtenu un taux intéressant avec cette technique avantageuse économiquement parlant mais rappelons-le toutefois très encadrée administrativement • pensez à bien évaluer toute situation financière délicate, le plus tôt possible.

L’ensemble des documents fournis sera étudié avec rigueur par le nouvel organisme prêteur qui cherchera à établir un bilan global en termes d’équilibre budgétaire. Il faut rappeler que la procédure ne permet pas uniquement de diminuer les mensualités mais aussi d’allonger la durée totale du crédit immobilier et donc ses coûts : tout est question d’équilibre financier pour faciliter à terme la sortie de votre dette globale dans les meilleures conditions possibles.

Les dossiers liés à l’assurance emprunteur

En plus des documents liés à votre situation financière, le rachat de crédit immobilier implique aussi la fourniture d’informations sur l’assurance emprunteur. Cette dernière a pour but de garantir le remboursement du prêt en cas d’impossibilité de payer les mensualités. Elle est donc essentielle dans tout dossier de rachat de crédit.

Pensez à fournir une version détaillée et actualisée du contrat d’assurance en cours, ainsi qu’une attestation qui précise si l’option décès invalidité permanente totale (IPT) ou décès-invalidité incapacité temporaire totale (ITT) a été choisie. Effectivement, ces options peuvent avoir un impact considérable sur le coût total du rachat.

Les organismes prêteurs apprécient aussi un état complet des éventuelles exclusions ou limitations imposées par les assureurs lorsqu’ils souscrivent leur contrat. Cela permettra aux prêteurs potentiels d’établir une estimation fiable des risques encourus par rapport au montant octroyé pour renégocier vos créances immobilières. Par conséquent, pensez à bien lire les termes et conditions inscrits dans votre contrat initial.

N’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel compétent tel qu’un courtier en assurance emprunteur qui saura répondre à toutes vos questions concernant ce sujet sensible : la transparence sera clé pour éviter toute mauvaise surprise une fois que la renégociation aura été finalisée.