Comment se débarrasser de l’apnée du sommeil ?

1487
Comment se débarrasser de l'apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil affecte la respiration pendant la nuit, provoquant des pauses respiratoires d’une durée moyenne de 10 à 30 secondes, se répétant cinq fois ou plus par heure. Ce phénomène peut aussi bien affecter la santé chez les enfants que chez les adultes.

Si les apnées passent généralement inaperçues, elles peuvent considérablement altérer la qualité de vie des personnes atteintes et avoir de graves conséquences sur leur santé. Toutefois, il est primordial de ne pas les traiter n’importe comment.

A découvrir également : Astuces pour rester jeune dans sa tête et dans son corps

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil (SAS) se caractérise par une respiration inhabituelle pendant le repos. Cette respiration est anormalement et fréquemment interrompue ou diminuée pendant le sommeil (phénomènes d’apnées).

L’arrêt respiratoire complet dure jusqu’à 30 secondes et se produit des dizaines de fois par heure. Vous devez vous réveiller pour reprendre une respiration normale, perturbant la qualité de votre sommeil. Les apnées du sommeil se divisent principalement en trois catégories.

Lire également : Découvrez comment le CBD peut aider à améliorer votre sommeil

L’apnée obstructive du sommeil (SAOS)

L’apnée obstructive est très habituelle parmi les différents types d’apnées du sommeil. En fait, 9 personnes sur 10 souffrant d’apnée du sommeil souffrent de celle-ci.

Les apnées obstructives du sommeil sont causées par un rétrécissement de la gorge qui empêche l’air de circuler normalement et gêne la respiration. L’obstruction des voies respiratoires peut être partielle : autrement dit l’air peut circuler, mais avec difficulté, engendrant des ronflements bruyants. Cette obstruction peut être complète, ce qui engendre les phénomènes d’apnées.

Des micro-éveils sont nécessaires pour rétablir une respiration normale. Ceci est déclenché par le cerveau et déclenche un message réflexe qui détend les muscles de la gorge. Les micro-éveils causés par l’apnée obstructive sont rarement ressentis, néanmoins le sommeil est très saccadé et les nuits ne sont plus aussi reposantes. Ce syndrome risque alors d’affecter grandement votre santé.

L’apnée centrale du sommeil

L’apnée centrale du sommeil est associée à des causes neurologiques et est une forme  rare. Il s’agit d’un dysfonctionnement du contrôle de la respiration du cerveau, qui n’envoie pas de signaux aux muscles concernés pour qu’ils se contractent, bloquant ainsi la respiration.

Il est nécessaire de voir un médecin afin d’établir un diagnostic médical, et de s’assurer qu’il s’agit bien d’une apnée centrale du sommeil. Cependant, les tests peuvent ne pas être nécessaires s’il n’y a pas de symptômes : un traitement agressif du trouble qui cause l’apnée du sommeil (insuffisance cardiaque, par exemple) est alors essayé en premier. L’imagerie du cerveau peut être requise pour diagnostiquer le syndrome de ce trouble du sommeil.

L’apnée du sommeil mixte

Les apnées mixtes du sommeil sont une combinaison de SAOS et d’apnée centrale du sommeil. Toutefois, les options de traitement optimales pour les apnées mixtes du sommeil n’ont pas encore été affinées.

Aujourd’hui, l’un des meilleurs traitements reste une machine à pression positive continue (PPC), cependant elle doit être réglée sur la pression la plus basse possible pour maintenir les voies respiratoires dégagées lors de l’utilisation du masque.

Comment se débarrasser de ces troubles du sommeil ?

Le traitement de choix pour les apnées du sommeil est la PCC. La nuit, de l’air comprimé est soufflé à travers un masque placé sur le nez, provoquant un syndrome de ventilation forcée qui maintient les voies respiratoires ouvertes.

Ce traitement offre de nombreux avantages, notamment une amélioration de la vigilance diurne, une réduction de risque d’insuffisance cardiaque et une réduction des accidents de la route. Le traitement peut être recommandé par un médecin pour les patients souffrant d’une grave maladie cardiovasculaire ou souffrant d’au moins trois des symptômes suivants :

  • Somnolence diurne
  • Ronflement lourd quotidien
  • Étouffement ou sensation d’étouffement durant le sommeil
  • Fatigue lors de la journée
  • Besoin d’uriner plusieurs fois durant la nuit
  • Maux de tête dès le matin

Votre médecin peut vous conseiller d’effectuer une intervention chirurgicale si la cause de l’apnée est liée à un défaut anatomique. Ceux-ci comprennent l’ablation des amygdales ou de la luette, la modification de l’anatomie de la gorge, la chirurgie du nez et la chirurgie de la mâchoire.

Les causes de l’apnée du sommeil

Les causes de l’apnée du sommeil peuvent être multiples. L’une des principales raisons est le surpoids, qui peut causer un épaississement des tissus dans la gorge, ce qui entraîne une obstruction respiratoire pendant le sommeil.

Certains comportements liés au mode de vie peuvent avoir un impact sur l’apparition de l’apnée du sommeil. La consommation d’alcool et/ou de drogues peut détendre les muscles dans la gorge et provoquer une obstruction respiratoire.

Les troubles hormonaux comme l’hypothyroïdie peuvent aussi être à l’origine de cette maladie. Les personnes atteintes d’un gros foie ou souffrant d’enflure autour du cou sont aussi plus susceptibles d’être affectées par cette maladie. Certaines anomalies anatomiques telles que les amygdales hypertrophiées ou la taille anormale des voies nasales ou buccales pourraient bloquer marginalement ces dernières en cas d’affaissement musculaire durant le sommeil.

Pensez à bien identifier les symptômes, découvrir leur cause spécifique et recevoir ensuite un traitement adéquat afin que les patients puissent profiter pleinement du repos réparateur dont ils ont besoin chaque nuit.

Les traitements médicaux et naturels pour lutter contre l’apnée du sommeil

Les traitements médicaux pour lutter contre l’apnée du sommeil varient en fonction de la gravité de la maladie. Dans les cas légers à modérés, les médecins peuvent recommander des changements alimentaires et de style de vie. Cela peut inclure une perte de poids si le patient est en surpoids, ainsi que l’arrêt de la consommation d’alcool ou d’autres drogues avant le coucher.

Dans les cas plus graves, des appareils tels que des masques respiratoires continus (CPAP) peuvent être prescrits par un médecin. Ces machines fournissent un flux constant d’air dans les voies respiratoires pour empêcher leur obstruction pendant le sommeil. Les patients doivent porter ces masques toute la nuit.

En plus des traitements médicamenteux conventionnels, il existe aussi plusieurs méthodes naturelles qui peuvent aider à réduire l’intensité et la fréquence des épisodes d’apnée du sommeil. Par exemple, certains experts recommandent aux personnes atteintes un apport accru en vitamines D3 afin qu’elles puissent mieux réguler leur taux hormonal comme celui du cortisol ou encore améliorer leur qualité musculaire.

Le yoga peut être bénéfique pour renforcer les muscles responsables du contrôle de la respiration, tandis que certains exercices orofaciaux permettent souvent une nette amélioration vis-à-vis de cette affection combinant différents troubles physiologiques majeurs.

L’hypnose peut aussi offrir une solution à l’apnée du sommeil. Cette pratique permet de retrouver un état de relaxation profonde qui facilite la respiration. Les patients peuvent bénéficier d’une meilleure qualité de sommeil grâce à cette méthode.

Les médecines alternatives, comme l’acupuncture ou la chiropractie, peuvent aider certains patients en détendant leurs muscles et en améliorant leur circulation sanguine.

Pensez à bien toujours consulter un médecin avant tout traitement afin que ce dernier puisse évaluer avec exactitude les causes sous-jacentes tout en prodiguant des conseils adéquats pour le processus thérapeutique.