Comment calculer son e-réputation ?

158

L’e-réputation correspond à l’image véhiculée sur le web à partir d’une variété de canaux. En général, cette image concerne les entreprises, les marques, les produits ou encore les services. Elle est devenue un facteur clé influençant les décisions d’achat des consommateurs. Ces derniers se fient à l’e-réputation par le biais d’avis de clients en ligne comme premier critère de choix d’une entreprise, d’un produit ou d’un service.

Comment analyser son e-réputation ?

La maîtrise de l’e-réputation d’une entreprise passe inévitablement par l’analyse de sa réputation sur le web à l’aide d’outils de réputation. La première chose à faire est de réaliser un audit de votre image de marque sur Internet. Vous devez identifier les canaux clés de votre marque, là où votre e-réputation est forgée. Veillez à les identifier tous et à vous concentrer sur ceux qui ont le plus d’impact sur votre image de marque.

A lire en complément : Où acheter des Bitcoins à Paris ?

Enfin, une fois que vous avez identifié les canaux, vous devez déterminer les indicateurs de suivi les plus appropriés. Il peut s’agir :

  • Du nombre de mentions de votre marque sur les réseaux sociaux ;
  • De la moyenne des avis de vos clients sur les plateformes d’évaluation ;
  • Du nombre de mots-clés négatifs pour votre marque situés dans les résultats des moteurs de recherche, etc.

Comment blanchir et améliorer son e-réputation ?

Pour blanchir votre e-réputation, vous avez le choix entre 2 techniques :

A voir aussi : Comment rompre un contrat d'intérim ?

Le curing : qui consiste à demander le retrait ou l’effacement du contenu qui cause préjudice. Cette solution est plus adaptée aux particuliers, mais peut également être utilisée par les entreprises. Si vous avez été victime d’une critique négative et si l’avis en question ne respecte pas les règles de la plateforme sur laquelle il a été publié, vous pouvez demander sa suppression.

Le flooding : qui consiste à publier une grande quantité de contenu positif et pertinent. Ce nouveau contenu positif ne fera que repousser le contenu négatif plus bas dans la page de résultats de recherche. Ainsi, le contenu négatif se retrouve loin où personne ne peut le trouver.

En ce qui concerne l’amélioration de son e-réputation, cela nécessite d’adopter les démarches suivantes :

  • Produire du contenu de qualité pour les réseaux sociaux et Google ;
  • Ajoutez de belles photos de votre marque ou votre établissement sur Google my business ;
  • Pratiquer une stratégie cohérente de marketing et de communication ;
  • Utiliser les commentaires négatifs des clients pour améliorer vos produits ou services.

Enfin, l’e-réputation correspond à l’image d’une entreprise, d’une marque, d’un individu ou d’un produit sur internet. Cette image n’est pas figée, car du jour au lendemain une image négative peut devenir positive et vice versa. Pour calculer votre e-réputation, vous devez d’abord identifier les principaux canaux où elle s’est forgée. Ensuite, vous devez déterminer les indicateurs de suivi appropriés.