Marie-Christine Barrault : biographie de l’actrice française

222

Vos lunettes sont perdues, volées ou cassées et vous vous demandez comment vous serez pris en charge ? Pas d’inquiétude ! Selon les circonstances de la perte ou de la casse, différentes assurances proposent la prise en charge du remplacement des verres correcteurs.

Le remboursement de verres optiques par la sécurité sociale

En cas de perte ou casse de verres correcteurs, la Sécurité sociale rembourse une nouvelle paire de lunettes optiques si le patient remplit les conditions de renouvellement. La prise en charge du remplacement de lunettes perdues ou cassées par l’Assurance Maladie n’est pas anticipée. En effet, elle ne sera possible qu’après l’écoulement du délai de renouvellement. Notez que le délai de renouvellement d’une paire de verres optiques perdus ou cassés dépend principalement de l’âge du patient.

A lire également : Zanzibar : les dangers cachés de l'île exotique

Pour les moins de 16 ans, la prise en charge du renouvellement par la sécurité sociale en cas de casse ou de perte de lunettes de vue se fait une fois par an. Par contre, le remplacement des frais d’optique par l’Assurance Maladie se fait une fois tous les deux ans pour les patients de 16 ans et plus. En cas de changement de vision, les enfants de moins de 16 ans ont la possibilité de renouveler leurs lunettes perdues ou cassées au bout de 6 mois. Ce délai est porté à 1 an pour les patients âgés de plus de 16 ans.

Depuis la promulgation de la réforme 100 %, les conditions à remplir pour bénéficier de la prise en charge des frais de santé oculaire par la sécurité sociale ont été modifiées. L’Assurance Maladie prend en charge la totalité des frais de remplacement de lunettes de vue si le tarif de base des montures est de 30 €. De même, les verres optiques doivent respecter des normes de performance optique et de résistance ainsi que subir certains traitements (anti rayures, anti-UV, anti reflets, etc.).

A lire également : Anastasia Kvitko : biographie du mannequin russe

Le remboursement de lunettes par la mutuelle santé

Lorsque vous perdez ou cassez vos verres optiques, vous pouvez également obtenir un remboursement de la part de la mutuelle sante, selon les conditions définies par votre assureur. Les mutuelles santé proposent généralement un forfait renouvelable tous les deux ans.

Vous avez déjà utilisé votre forfait et votre contrat d’assurance est âgé de plus de 12 mois ? Il est possible de résilier votre mutuelle santé et de souscrire une nouvelle mutuelle. Pour ce faire, veillez à choisir une mutuelle santé avec une prise en charge forfaitaire annuel pour les frais d’optique afin de bénéficier d’un meilleur remboursement. Avec une telle formule, le risque d’avoir de mauvaises surprises en cas de bris ou de vol de vos lunettes n’existe plus.

Le remboursement de verres correcteurs par l’assurance habitation

Le remboursement de l’assurance habitation pour les lunettes de vue cassées est aussi possible. Cette assurance couvre les frais de santé oculaire. En effet, c’est la garantie responsabilité civile de l’assurance habitation qui entre jeu dans ce cas. Lorsque vous cassez les lunettes de vue d’un tiers, votre assurance responsabilité civile est tenue de rembourser cette tierce personne.

En cas de casse de vos verres optiques par un tiers, celui-ci est tenu de rembourser les frais de remplacement ou de vous acheter une nouvelle paire de lunettes. Pour obtenir une prise en charge pour le remplacement de lunettes par l’assurance habitation, le patient doit déclarer l’incident à son assureur ou à celui du tiers responsable de la casse. La déclaration doit être accompagnée de plusieurs documents comme la facture d’achat et quelques photos de vos lunettes cassées ainsi que la facture de votre nouvelle paire de lunettes.

Le remboursement lunettes de vue par l’assurance scolaire

Selon votre contrat, l’assurance scolaire peut rembourser les frais d’optique lorsque votre enfant rentre de l’école sans ses verres correcteurs ou que ceux-ci sont cassés. En cas de casse de lunettes enfant par son camarade de classe, la responsabilité civile des parents de celui-ci se charge du remboursement d’une nouvelle paire de lunettes. L’assurance scolaire de l’enfant responsable peut également être sollicitée. Pour bénéficier de ce remboursement, envoyez la déclaration d’accident lunettes à la compagnie d’assurance du responsable.

En cas de lunettes de vue enfant cassées sans responsable identifié, vous devez déclarer l’accident à votre assurance scolaire. C’est souvent le cas lorsque l’enfant casse ses verres correcteurs tout seul lors d’une chute ou que la situation ne permet pas d’identifier un responsable du bris.