La Patinoire Intercommunale de Garges-lès-Gonesse : un lieu pour glisser en plein coeur de Paris !

95

La ville de Paris est une ville emblématique, chargée d’histoires. Il y a tellement de lieux à découvrir que parfois, vous en ignorez certains. Aujourd’hui, dans cet article, nous avons décidé de vous parler du Patrimoine Intercommunale de Garges-lès-Gonesse. Ce dernier vous plonge bien évidemment en plein cœur de la ville de Paris. Pour ce faire, allons donc à la découverte de ce lieu pour lequel vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Qu’entendons-nous par « Patrimoine Intercommunal de Garges-lès-Gonesse » ?

Garges-lès-Gonesse peut être défini comme étant la quatrième ville du département du Val-d’Oise, dans le 95. Aussi, il est situé à 15 km de Paris, et en limite du 93. De plus, il a une superficie de 517 ha. Les habitants portent le nom de Gargeois pour les hommes et Gargeoises pour les femmes. Autrefois, il s’agissait d’un village rural. Avec le temps, Garges-lès-Gonesse s’est transformé en commune. Et ce, dans les débuts du 20ᵉ siècle. Depuis lors, elle a connu diverses évolutions conduisant à son urbanisation.

A voir aussi : Qui a été le compagnon de Mireille Mathieu ?

L’intercommunalité aide à la valorisation des richesses de la commune. De ce fait, le Patrimoine Intercommunal de Garges-lès-Gonesse fait référence aux richesses de la commune. Lesdites richesses se matérialisent à travers des lieux et monuments.

Quid du Patrimoine Intercommunal de Garges-lès-Gonesse ?

Il est question ici de la découverte de plusieurs lieux et monuments, vous plongeant au cœur même de la France. De ce fait, vous trouverez dans ce patrimoine :

A lire aussi : Quelle est la taille de Michael Youn ?

Le château de Garges

C’est l’un des monuments que vous pourrez découvrir à Garges-lès-Gonesse. Il est encore appelé « Château Blondel ». Cependant, le château de Garges fut démoli en 1952, suite au non-entretien du château par ses propriétaires d’une part. D’autre part, la démolition est due aux bombardements sur l’aérodrome du Bourget qui se situait proche du château. Aujourd’hui, s’y trouve un parc loti sur lequel sont : construits des logements collectifs. Toutefois, une fontaine liée à l’ancien parc y subsiste toujours.

Le pavillon du 18ᵉ siècle

Il est situé sur l’avenue de Stalingrad, plus précisément au Lycée de Garges. Ce pavillon n’est rien d’autre qu’une petite maison disposant d’un seul étage et d’une mansarde. Il date de 1775 et présente tous les traits d’une maison ayant été utilisé comme pavillon de musique.

L’église Saint-Martin

Elle est : située sur la rue Marcel-Bourgogne. En ce qui concerne les éléments les plus anciens de ce monument, ils datent du 13ᵉ siècle. Aussi, dans les années 2008 et 2009, ladite Église a fait l’objet d’une totale rénovation. En outre, dans les cryptes de l’Église, vous y trouverez non seulement des tunnels mais également des sarcophages. Le Vatican a reçu le transfert de certains ossements.

Le Monument aux Morts

C’est en hommage aux morts de la Première Guerre Mondiale, qu’il fut : créé en 1924. De ce fait, vous y trouverez des sépultures des défunts de la plus ancienne famille gargeoise. Il s’agit bien sûr de la famille Héloin.

Le Fort de Stains

Il représente un des forts du système Séré de Rivières destiné à la défense de Paris. Aujourd’hui, vous y trouverez encore la tourelle en cuirasse dans laquelle se trouvent deux canons de 155. Ces derniers ont une portée maximale de 7,5 km. Toutefois, l’accès à ladite tourelle a été : définitivement condamné. Quant au Fort lui-même, il est aujourd’hui un lieu où vous pouvez venir flâner et y faire des jeux.

La première mairie-école

Cet édifice a été : transformé d’abord, en bureau de poste puis en local pour une association. C’est en 1855 que fut : construit cet édifice donnant accès à la place de l’Église.

Le bois de Garges

C’est un espace vert qui accueille le parc du Fort de Stains.

La Bibliothèque intercommunale d’Elsa Triolet

Elle regorge d’un nombre avoisinant les 65 000 documents. Ces derniers concernent les livres, les revues et les documents sonores.

L’École Municipale d’Arts Plastiques (EMAP)

Vous pouvez y découvrir et approfondir bien évidemment vos connaissances en arts plastiques. Lorsque nous parlons d’arts plastiques, nous faisons allusion entre autres, au dessin, à la peinture, à l’histoire de l’art. Il est également question de la civilisation, des photos, des gravures, des vidéos, volumes. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’assister à des expositions des artistes contemporains. En outre, les stages spécifiques de même que les animations sont : proposés durant les vacances et réservés aux étudiants.

L’espace « Lino Ventura »

Il est : réservé à la présentation des pièces de théâtres, des expositions artistiques, de la musique.