4 moyens efficaces pour stimuler la production de collagène

87
visage d'une femme âgée

Le collagène est bien connu : son nom évoque la jeunesse. Ce tissu conjonctif est la clé de voute du tissu osseux, du tissu intestinal ainsi que les cheveux et les ongles. Les fibres de cette substance magique sont aussi le secret de l’élasticité, l’éclat et la jeunesse de notre peau. Avec l’âge, la production de collagène diminue naturellement. Pour garder l’éclat de sa peau, il faut devancer les désagréments liés à sa déperdition en utilisant les différentes méthodes susceptibles de stimuler  la synthèse de  cette protéine essentielle à notre organisme.

Qu’est ce que le collagène ?

Le collagène est la protéine de soutien de tous les tissus du corps. C’est la protéine la plus présente dans notre organisme. Elle est fabriquée abondamment par les fibroblastes, des cellules présentes dans notre corps, Notre peau lui doit son éclat, sa souplesse et sa fermeté . Néanmoins, sa production par le corps commence à décroître dès la jeunesse. À 60 ans, nous avons presque perdu les deux tiers de cette substance. Cette tendance est accélérée par les effets extérieurs tels que les UV, le tabac, et l’alimentation malsaine qui provoque la glycation “ fixation des sucres sur les protéines” ce qui est en cause du vieillissement et du relâchement cutané accélérés, ainsi, l’utilisation de sérums pour le visage répondant aux besoins de votre peau peut s’avérer utile à ce stade entre autres moyens efficaces qu’on va découvrir.

A lire en complément : Amélioration naturelle de la qualité du sommeil : Guide complet pour des nuits reposantes

salade de légumes

 

A lire en complément : Un kit d’e-cigarette est une première étape dans votre démarche d’arrêt du tabac : est-ce vrai ?

1. Une alimentation riche en collagène

En premier lieu, il faut éviter l’alimentation riche en sucre, en alcool et les aliments transformés. De surcroît, il est conseillé d’adopter une alimentation riche en vitamines A, C, E et en zinc ( saumon, légumes verts, avocat, ail, fruits rouges, agrumes, graines germées et œufs, etc). Aussi, consommer tout genre de bouillon d’os à moelle riche en protéines, des abats et des oléagineux (amandes, noix, soja, noisettes et des graines de lin), susceptibles de booster le collagène et favoriser la régénération des cellules.

2. Compléments à base de collagène

Avec l’âge, il faut penser à se supplémenter en collagène par des compléments alimentaires. Il existe différents types de collagène hydrolysé, (actif) marin ou animal en mesure de nourrir  la peau, le cartilage et les muscles, du pro-collagène ou le collagène végétal et le  collagène synthétique sous forme de peptides de collagène, tous deux stimulent la synthèse de collagène naturel de la peau. Il est nécessaire de répéter les cures de collagène deux à trois fois par an si on veut voir un bon résultat.

3. Le massage 

En association avec des compléments alimentaires, se masser la peau régulièrement quelques minutes par jour stimule la circulation sanguine, et de fait, apporte plus d’oxygène et de nutriments aux cellules au niveau du derme , favorisant ainsi la production de collagène.

4. Une hygiène de vie saine

Pour garder l’éclat de votre épiderme, ne vous stressez pas trop. La sécrétion excessive des ROS et de cortisone due au stress ainsi que la consommation exagérée de café et de tabac est reconnue pour détruire les fibroblastes et la vitamine C indispensable à la synthétisation du collagène. Donc pour garder une peau jeune et belle, il est judicieux d’essayer d’arrêter de fumer.

Le collagène n’est pas une mine inépuisable, et il est essentiel  à notre vie pour rester en bonne santé et garder une peau jeune. Dès lors, prendre soin de cette réserve naturelle, prévenir et freiner son érosion par tous les moyens possibles est primordial.