Quel âge pour faire une randonnée ?

1535

Il est tout à fait normal de s’interroger sur l’âge nécessaire pour se mettre à la randonnée. Cependant, cette activité étant physique et mentale, il serait absurde de définir un âge pour commencer ou arrêter la randonnée. La question juste est de chercher à savoir quel type de randonnée est adapté pour chaque âge ? Voici quelques éléments de réponse.

La randonnée pour enfant

Chaque randonnée est unique et chaque enfant également. Ceci étant, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte pour définir le type de randonnée que doit faire un enfant. Sachez déjà que la randonnée est bien plus qu’une simple marche. Elle est normalement beaucoup plus intensive et doit se faire sur un milieu plus difficile qu’un simple bitume. C’est une activité qui n’est pas traumatisante et par ricochet largement accessible. La nuance est de pouvoir définir les envies et les capacités pour se lancer.

Lire également : Comment choisir la meilleure table de air hockey pro pour des parties de qualité

Cependant, en règle empirique, il est recommandé de parcourir avec l’enfant le même nombre de kilomètres que son âge. Plus il grandit, mieux il sera apte à parcourir plus de kilomètres. À moins de 8 ans, entre 1 et 4 km est prescrit; 15km pour un enfant de 8 à 12 ans et à plus de 15 ans il peut entamer la randonnée adulte. Par ailleurs, il faut initier les enfants tout doucement. Un programme bien déterminé et graduel est nécessaire pour une bonne initiation.

La randonnée adulte

C’est la tranche d’âge qui s’adonne le plus à la randonnée. C’est d’ailleurs tout à fait justifié puisque c’est à cette période que l’on est au pic de toutes ses capacités. La plupart des professionnels vivent leur meilleure expérience dans cette tranche d’âge. C’est d’autant plus passionnant en groupe d’adultes. Toutefois, il est également nécessaire de faire un bilan de santé pour ne pas détériorer sa santé. De plus, cela vous permettra de mieux coordonner votre rythme de randonnée.

A voir aussi : Trouver facilement un parking sécurisé à proximité des aéroports et gares de Lyon-St Exupéry et Marseille avec Alyse - Réservation de Parking

Une autre interrogation est de savoir si une fois enceinte ou nourrice l’on peut continuer sa randonnée. Bien sûr que oui. Pour une femme enceinte cela constitue une manière de faire le sport. Dans le cas d’une nourrice, cela permet de recommencer progressivement les activités sportives pour perdre du poids après l’accouchement.

La randonnée pour personnes âgées

À un certain âge, il est plus délicat de faire ces chemins difficiles. Plus vous êtes âgé, moins vous serez capable de fournir les mêmes efforts. Mais loin d’être déconseillée, elle est prescrite pour les personnes âgées parce qu’elle constitue un sport doux. La marche permet de travailler les nerfs et éloigne de vous les vieillesses précoces. Vous luttez par la même occasion contre les maladies dites maladies de vieillesse. Cependant, vous devez vous faire suivre de manière particulière par un médecin pour des orientations si vous voulez pratiquer la randonnée à votre âge.

 

La randonnée pour les adolescents et les jeunes adultes

La randonnée est une activité particulièrement adaptée aux adolescents et aux jeunes adultes. À cet âge, le corps est à son apogée de vitalité et d’énergie. La pratique régulière de la marche en plein air permet non seulement de maintenir une condition physique optimale, mais aussi de développer des compétences essentielles telles que l’orientation, la gestion du stress et l’esprit d’équipe.

Les adolescents ont souvent besoin de se dépasser et de relever des défis pour affirmer leur identité et gagner en confiance en eux-mêmes. La randonnée offre un terrain propice à ces expériences enrichissantes. Que ce soit lors d’un trek en montagne ou d’une traversée forestière, ils sont amenés à repousser leurs limites.

La randonnée en famille : comment s’adapter aux différents niveaux d’âge ?

La randonnée en famille est une excellente activité pour passer du temps de qualité ensemble tout en profitant des bienfaits de la nature. Il peut parfois être difficile d’adapter l’expérience aux différents niveaux d’âge présents au sein du groupe.

Lorsque l’on part en randonnée avec des enfants en bas âge, pensez à bien choisir un itinéraire adapté à leurs capacités physiques. Les tout-petits ont généralement moins d’endurance et sont plus sensibles aux changements de température. Pensez à bien choisir des trajets courts et faciles, avec peu ou pas de dénivelé. Privilégiez aussi les sentiers ombragés pour éviter les coups de soleil.

Pour les enfants plus âgés, entre 6 et 12 ans environ, on peut envisager des randonnées un peu plus longues et techniques. Ils commencent à développer leur coordination motrice et peuvent ainsi faire face à certains défis tels que traverser des ruisseaux ou grimper sur des rochers. Veillez cependant à ne pas les pousser trop loin dans leurs limites afin de ne pas décourager leur enthousiasme naissant pour la marche en plein air.

Quant aux adolescents, ils sont pleinement capables de participer à des randonnées plus exigeantes sur le plan physique et technique. Leur énergie débordante leur permettra non seulement d’affronter les montagnes, mais aussi de les conquérir avec brio. Encouragez-les à se dépasser tout en veillant à leur sécurité.