Pourquoi ouvrir un compte bancaire professionnel ?

163
Pourquoi ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Toute entreprise a besoin d’un compte bancaire qui lui est associé afin de réaliser aisément les opérations financières avec ses clients. Deux types de compte se rend=contrent dans le monde du travail, le compte pro et le compte personnel.

Se conformer à la loi, profiter des services et avantages associés

Dès la création, les entreprises sont obligées à l’ouverture et l’utilisation de comptes bancaires pour les opérations de leurs entreprises. C’est cela qui donne accès au certificat de dépôt de de capital. Cependant, la loi oblige les entreprises détenteurs des statuts SA, SARL, SAS, SNC et SCI à l’ouverture d’un compte bancaire de type professionnel. Vous trouverez plus d’informations sur Hellomonnaie.fr. L’ouverture d’un compte professionnel, en plus d’être une obligation légale est avantageuse également pour les entreprises. Cela leur permet d’accéder à une gamme de produits et services bancaires adaptés aux activités professionnelles.

A lire en complément : Quelques conseils pour bien gérer ses finances d'entreprise

Avoir un compte pro permet aussi de mieux gérer son entreprise en séparant clairement les fonds de l’entreprise des fonds personnels. Il est plus facile dans ce contexte d’établir les justificatifs pour l’administration fiscale. Pour les entreprises qui ne possèdent pas de capital social, l’ouverture du compte professionnel n’est pas obligatoire. Elles peuvent utiliser un compte personnel pour les transactions. 

Mais, tout entrepreneur désireux de le faire peut décider d’ouvrir un compte professionnel pour son entreprise. Cela lui permet de profiter de services pointus et haut de gamme pour ses activités, être plus crédible vis-à-vis des clients et gérer plus aisément ses affaires. Quel que soit le type d’entreprise que vous êtes, pour ouvrir un compte bancaire pro, vous pouvez le faire dans une agence bancaire physique ou opter pour une banque en ligne.

Lire également : Etablir le plan de financement prévisionnel