Les médicaments qui peuvent soulager la douleur au bas du ventre

1247
young woman, girl, lie

La douleur au bas du ventre est un désagrément chronique que subissent régulièrement certaines personnes, surtout les femmes. L’inconfort qu’engendre cette dernière peut s’avérer plus grave et occasionner d’autres maladies en cas de non-traitement. Heureusement, il existe des médicaments que vous pouvez prendre pour éradiquer ces maux. Découvrez-en à travers cet article.

Les médicaments non stéroïdiens

La douleur au bas du ventre peut être les symptômes des infections, des troubles digestifs ou encore d’autres dysfonctionnements dans l’organisme. Ces symptômes se constatent souvent chez les femmes en périodes de menstruations.

Lire également : Comment se débarrasser de l'apnée du sommeil ?

Ainsi, il est conseillé de recourir à votre médecin soignant si l’intensité des douleurs devient inquiétante. Ce dernier saura quel médicament vous prescrire pour votre traitement. Toutefois, les médicaments que nous vous proposons ici vous aideront à combattre efficacement ces douleurs, si elles ne relèvent pas d’autres maladies spécifiques.

En effet, la façon la plus simple de lutter contre ces douleurs qui ciblent le plus les femmes est d’opter pour un médicament non stéroïdien. Les médicaments les plus prescrits pour le traitement des douleurs par les médecins, nous pouvons citer : le diclofénac ; le kétorolac ; l’ibuprofène… Cependant, ces médicaments ne sont pas recommandés aux femmes enceintes ou celles qui souffrent de douleur provoquée par les ovulations douloureuses. En cas de nécessité pour un traitement optimal, l’avis d’un médecin est indispensable.

A découvrir également : Arrêter de fumer en douceur : les étapes à suivre

Les antalgiques

Les antalgiques représentent des médicaments utilisés essentiellement pour le traitement de la douleur chronique au bas du ventre et les douleurs intenses chez certaines personnes. Ces types de médicaments sont très efficaces et luttent vraiment contre les douleurs de toute sorte. Les antalgiques sont rangés en trois catégories, notamment :

  • les antalgiques du niveau 1 comme le paracétamol ou aspirine : ces derniers peuvent être prescrits par votre médecin pour le traitement des douleurs légères ;
  • les antalgiques du niveau 2 comme la codéine : ils peuvent être recommandés par votre médecin. Ils sont efficaces pour le traitement des douleurs rebelles aux antalgiques du niveau 1. Les personnes souffrantes de la douleur au bas de ventre peuvent prendre également le tramadol pour se soulager ;
  • les antalgiques du niveau 3 représentent des dérivés de la morphine : ils permettent de calmer les douleurs intenses au bas du ventre.

Avant d’opter pour un traitement à base de ces médicaments, il est conseillé de prendre l’avis d’un médecin et suivre les indications. Parce que ces derniers sont susceptibles d’occasionner d’autres désagréments au sein de votre organisme.

Les antispasmodiques

La douleur au bas du ventre n’est rien d’autre que les symptômes de certains dysfonctionnements au sein de l’organisme. Elle peut relever des spasmes musculaires. Les spasmes musculaires peuvent engendrer des crampes à l’origine des douleurs au bas du ventre. Dans ce cas, vous pouvez consulter l’avis de votre médecin si les douleurs sont plus graves. Mais avant cela, vous avez la possibilité de prendre en attendant le médicament antispasmodique.

Ces médicaments ont des effets qui agissent directement sur les muscles pour les relaxer afin d’éradiquer efficacement les spasmes. Les personnes souffrantes peuvent donc opter pour ces médicaments pour pallier les symptômes des maladies à l’origine de ces maux. Parmi ces médicaments, les plus utilisés sont : trimébutine ; citrate d’alvérine ; phloroglucinol…

Par ailleurs, la douleur au bas du ventre peut-être, de même les symptômes des règles douloureuses chez les femmes ou des ovulations douloureuses. Dans ce cas de figure, il est conseillé de prendre le médicament choisi avec modération.

Les traitements hormonaux pour les douleurs menstruelles

Au-delà des antispasmodiques, il existe un autre traitement hormonal qui peut aussi soulager la douleur menstruelle : la pilule contraceptive. Les contraceptifs oraux combinent deux hormones synthétiques, l’estrogène et la progestérone, pour empêcher l’ovulation. Ils peuvent aussi réduire le flux menstruel et atténuer les crampes liées aux règles.

Cela ne convient pas à toutes les femmes car chacune est unique. Il faut discuter avec votre médecin des avantages et des risques associés à l’utilisation d’une pilule contraceptive pour soulager vos douleurs menstruelles.

Si vous souffrez de douleurs au bas du ventre pendant plus de quelques jours par mois ou si elles sont accompagnées d’autres symptômes tels que nausées ou vomissements, il faut consulter un professionnel médical. Ils peuvent évaluer vos symptômes et déterminer s’il y a une condition sous-jacente qui nécessite un traitement spécifique.

Il n’y a pas qu’un seul traitement efficace contre la douleur au bas du ventre. La méthode appropriée dépendra de plusieurs facteurs différents tels que votre état général de santé ou encore vos antécédents médicaux. Il est donc recommandé d’examiner attentivement tous ces éléments avec un médecin qualifié avant tout traitement afin qu’ils puissent vous guider vers celui qui conviendra le mieux à votre cas particulier.

Les remèdes naturels pour soulager les douleurs abdominales

En plus des médicaments, il existe aussi plusieurs remèdes naturels qui peuvent aider à soulager la douleur au bas du ventre. Le premier de ces remèdes est la chaleur. En utilisant une bouillotte ou un coussin chauffant sur votre abdomen, vous pouvez réduire les crampes et la tension musculaire dans cette zone.

Le deuxième remède consiste en l’acupuncture. Cette pratique ancienne peut être efficace pour soulager différents types de douleurs chroniques, y compris celles liées aux menstruations. L’acupuncture implique l’utilisation de fines aiguilles pour stimuler certains points de pression le long des méridiens énergétiques du corps.

Une autre alternative naturelle consiste en l’utilisation d’huiles essentielles. Certaines huiles telles que l’huile essentielle de menthe poivrée ont été démontré avoir des propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques pouvant aider à soulager les douleurs menstruelles.

D’autres méthodes alternatives comme le yoga ou encore la méditation peuvent aussi contribuer à atténuer les douleurs abdominales car elles aident à relâcher les tensions physiques et mentales dans tout le corps.

Vous devez consulter votre médecin avant d’utiliser tout remède naturel afin qu’il puisse évaluer si cela convient bien à votre état général de santé et s’il ne va pas interférer avec vos autres traitements.